Hum hum hum (raclement de gorge annonçant une discussion serieuse entre vous et moi)

Tout le monde sait que je ne donne pas dans le velours et que j’ai un humour noir et cru, aussi je ne cacherai pas le fait que j’ai levé les yeux au ciel devant l’accident hijab-métro, d’hier en me disant que vu la situation actuelle le sort avait ete cruellement ironique (une grosse joke poche si on veut), comme si quelqu’un là haut avait choisi le pire timing! C’est un accident vraiment bete, mais sérieux fallait que ca arrive maintenant???

Une histoire triste aussi rappelons-le, parce qu’elle a coûté la vie à une jeune femme. Et qu’on soit pour ou contre le voile, pour ou contra la religion, qu’on soit optimiste ou pessimiste, vieux ou jeune, pro Jesus, Bouddha, Allah, Krishna ou Pokemon, on devrait avoir un minimum de respect pour la vie. Déjà que la dernière pensée qu’elle doit avoir eu c’est: “ah non j’vais pas vraiment mourir de même tabar***” ou plutôt: ” أوه لا أنا لا يموت حقا مثل هذا المسكن” t’sais!

Ok ok, j’ferai pas mon hypocrite, je sais que ceux qui me connaissent savent que je fais les pires blagues (on se souvient de Ced), mais j’garde ca pour les intimes (comprendre ici ceux qui sont à portée de voix, parce que j’pas forte pour chuchotter non plus). Mais de là a aller ecrire “une terroriste de moins” “un voîle de moins” “ca lui apprendra” ou “c’est son mari qui la forcait a se voiler, c’est lui le vrai coupable”. Hey menute! Premierement elle s’en allait pas foutre une bombe dans le métro j’vous assure fac on peut tu exclure la clause du terrorisme s’il vous plait! Deuxiemement, un voîle de moins… Ben oui en effet, t’es bon en math mais crissement pas brillant pour autant. Ensuite, si ca avait ete un p’tit foulard noué sur le cou aurait-on blamé Audrey Hepburn d’avoir rendu ca à la mode? Aurait-on pointé du doigts les icônes de style et lapidé toutes les fashionnistas? Non j’pense pas (en tout cas y’en a qui auraient eu mon talon aiguille enfoncé bien profond si ca avait ete le cas)!

C’est pas compliqué! Il n’y a que trois raisons qui pourraient nous donner le droit de se rejouir de la mort de quelqu’un:

1- Il chante “La ronde” de Michel Gelinas

2- Il te poke sur fb

3- Il soulève un peu ton ongle. Même si c’est sans le vouloir.

Pour le reste, pesez vos mots doux seigneur!

(Ceux qui ne connaissent pas la reference musicale du #1 j’vous donne un p’tit liens, mais j’vous averti, ca rend agressif en criss)

http://youtu.be/a2eY0Lq2_rU

Aujourd’hui à “votre dose de chialage contre l’humanité" avec votre défaitiste préférée Javiera Von Kassel, nous allons parler des filles en bas âge qui twerkent (et oui j’en ai fait un verbe!) sur les arrêts de bus!

*Mise en situation*
Je me promenais dans les rues de ma presque natale Montréal, quand je me suis arrêtée à une lumière rouge. À côté de cette-dite lumière, un arrêt d’autobus (t’sais les p’tites maisonnettes en plexi-glace qu’on est dont content de voir à -20 j’sais-pas-y’est-ou-mon-signe-de-degrés Celsius). Dans l’arrêt, deux filles d’environs, à vue de nez là, même si entre toi pis moi, mon nez il voit que dale, 15-16 ans qui parlaient sûrement de Biebershits in Biebernobodycaresland ou autre ultime actualité de la culture populaire (je ne veux pas généraliser ici ou être condescendante envers les ados, mais ça m’étonnerait GRANDEMENT qu’elles aient été entrain de parler de politique internationale if you know what I mean, and I know you do!) quand l’une d’entre-elles s’accote les pieds contre la vitre, tête à l’envers, et commence à twerker.
What.The.Actual.Fuck
Qu’est-ce que tu CALISS???
Pourquoi, Ste-viarge, tu fais pas des affaires appropriées pour ton âge?!
Même moi à 15 ans j’tais quasi décente! J’buvais d’la tornade dans un parc pis j’rentrais chez-nous à 23h. Ou presque.
T’as même pas l’âge légal pour décrocher, fais donc tes devoirs… Lis un livre! 
"Mais qu’est-ce qu’un livre Javiera" me demanderas-tu
TADAAAAMMMMM
 
Cet objet constitué de plusieurs bouts de papiers de même dimensions est un LIVRE! À l’intérieur? Des mots. Il peut s’agir d’une histoire ou tout simplement d’un recueil d’informations. 
À quoi ça sert? À ta culture générale. Pour faire de ce monde et de cette société un endroit meilleur, la culture et l’éducation sont nécessaire. 
Aussi les livres n’ont pas besoin de batteries comme les Iphones, Ipads et tous tes trucs tactiles wifi-ifiés qui remplissent ton quotidien! 
Whaaaaa
Comprenez-moi bien, je n’ai rien contre les gens qui twerkent, mon ami Kevin twerk à l’envers contre le stage du U!
BUT IF YOU ARE TOO YOUNG TO WATCH PORN, DON’T ACT LIKE A FUCKING STRIPPER! 
Merci, bonsoir.

Regarder un film mettant en vedette Jason Statham, c’est se lancer dans une péripétie pleine d’action certes, mais c’est aussi la chance de voir 72 plans de sa CHRISTI DE GROSSE VEINE S’A TEMPE! Je sais pas si vous l’aviez déjà remarquée ou si vous êtes de ces spectateurs trop obnubilés par les scènes de chars pis de guns , mais sa veine sur la tempe est une actrice à elle SEULE! J’te dis, a doit recevoir son propre cachet c’pas compliqué!

En plus de donner toute la crédibilité à la force de caractère des personnages de Jason, elle indique aussi le niveau de stress de la situation. Un peu comme Ash qui vire sa calotte rouge à l’envers, quand le vaisseau sanguin frontal à Statham palpite tu sais que “SHITS ARE ABOUT TO GET SERIOUS” fac tasses-toi de là mon p’tit gars!
Elle est partout!
Autant sur le tapis rouge
que lorsqu’il fait ses courses avec son p’tit air de gars qui se mord la lèvre pour pas rire.
Mais pour pas rire de quoi au juste? Ben pour pas rire du fait qu’il nous mène en BATEAU calvaire! Parce que, imagines-toi donc, que des rumeurs circulent sur les internets comme quoi sa veine, sa signature de mâle de la situation, c’t’une FAKE!!!
Ah ben viarge Jay-Jay, tu nous as bien eu!
N’empêche que cette tromperie n’a d’égale que le rêve grandiose que je caresse: je deviendrai, chère Hollywood, la prochaine makeup artist de veine à J.S c’est moi qui te le dis!
Tourlou xo

Il y a du monde dans la vie qui m’inspirent une infinie tendresse, sans raison, comme ça, je sais pas pourquoi, mais si ils me demandaient du p’tit change dans la rue, ben j’m’arrêterais deux menutes pis j’fouillerais dans ma sacoche pour sortir mon scrinning. Lindsay Lohan en fait partie. C’est peut-être parce que ses babines me rappellent celles de mon ami Louis ou parce que grâce à elle j’me donne le droit de faire un duckface de temps en temps (parce que Lilo est bonne pour faire des duckfaces qui ont L’AIR NATURELS) ’mais cette fille-là elle me fait de quoi.

J’ai pensé à elle durant sa dernière rehab entre deux bitcheries d’America’s Next Top Model, tout comme j’ai pensé à elle durant toutes les précédentes. J’ai pas cru le magazine US weekly quand ils ont souillé son nom en mémérant qu’elle avait fait le party avec ses chums du groupe The Wanted, non j’y ai pas cru! Parce que moi j’le sais de quoi elle est capable ma rouquine préférée! J’veux dire, une fille qui est capable de faire semblant qu’elle a une jumelle pis de switcher de place avec dans l’attrape parents, ça peut pas être cave au point de se faire pogner à être wild, une trainée de poudre sous le nez, seulement 8 jours après sa j’sais-pus-trop-combientième cure t’sais!

Mais j’la crois elle quand elle dit qu’elle veut ouvrir son propre établissement de désintox parce que, tellement reconnaissant face à la vie, elle veut aider ses congénères paumés. La plantureuse actrice a p’t’être pus de cartilage nasal, mais elle a un grand cœur, ah ça oui!

  • Terry Hoitz: If we were in the wild, I would attack you. Even if you weren’t in my food chain, I would go out of my way to attack you! If I were a lion and you were a tuna, I’d swim out in the middle of the ocean and freakin EAT YOU! And then I’d bang your tuna girlfriend.
  • Allen Gamble: Ok, first off, a lion? Swimming in the ocean? Lions don’t like water! If you placed it near a river or some sort of fresh water source, that makes sense. But you find yourself in the ocean, 20 foot waves (I’m assuming it’s off the coast of South Africa). Going up against a full grown 800-pound tuna with his 20 or 30 friends? You lose that battle. You lose that battle 9 times out of 10. Well guess what? You’ve wandered into a school of tuna and we now have a taste of lion! We’ve talked to ourselves. We’ve communicated. And I said, ‘You know what?! Lion tastes good! Lets go get some more lion!’ We’ve developed a system: to establish a beachhead and to aggressively hunt you and your family. And we will corner you and your, your pride, your children.
  • Terry: How you gonna do that?
  • Allen: We will construct a series of breathing apparatus with kelp! We will be able to track certain amounts of oxygen. It’s not gonna be days at a time. An hour? Hour 45? No problem! That’ll give us enough time to figure out where you live, go back to the sea, get more oxygen, and then stalk you. You just lost in your own game. You’re outdone and outmanned……….Did that go the way you thought it was gonna go? …..NOPE.
"Te connaître rend aveugle au reste, c’est comme assister à une éclipse solaire sans la protection de lunettes, ça fait des taches noires dans le regard, ça pose des angles morts tout autours."
— Nelly Arcan

La fois où t’as décidé de dire oui à tout le monde un vendredi soir et que, de ce fait, tu devais réussir en 5 heures une promenade citadine, pis célébrer 2 anniversaires (thx God tout le monde sort au meme endroit). T’as sifflé deux bouteilles de vin durant ta buvette nocturne sur le plateau mont-royal et à l’heure où t’aurais dû t’enligner pour la deuxième soirée ben tu t’es pensée ben smath pis t’as calculé que t’avais le temps d’assouvir tes envie libidineuses “de toute facon c’est sur le chemin”.
Qu’une fois dans le lit t’as pas ete a ton meilleur parce que fuck que ca tournait, que t’as fini par aller vomir aux toilettes, dans le noir ( non mais c’est quoi l’idee d’une switch a l’exterieur) et qu’apres avoir rincé le reflux de ton souper qui s’etallait dans le lavabo et t’avoir gargarisé 2 fois avec du listerine mauve qui te laisse la yeule seche, t’as regardé l’heure, 2h15 pis t’as eu une bulle au cerveau: en plus d’aller à la fête a tes amies, t’allais en profiter pour regler tes shits qui trainaient depuis beaucoup trop longtemps avec Elle. Ton cell avait pus de batteries, fac t’emprunte celui de celle chez qui tu es pis devant son regard qui se traduit par “non mais tu me niaises-tu” tu l’appelle Elle pour lui dire de pas bouger parce que tu t’en viens pis tu veux lui parler (sérieux! Qui fait caaaa??? J’ai un retard mental!!!) T’arrive au bar, tu la trouve, Elle, pis tu lui déblatères tout ce que tu as sur le coeur (j’me souviens pas de quoi ca avait l’air, mais ca devait ressembler à… Oh pis dans le fond j’aime mieux ne pas m’en souvenir)
Anyway, vous en concluez que votre histoire, c’est d’la marde et elle tue ton espoir avec un “jamais” bien lancé. Tu l’embrasse en guise d’aurevoir, mais aussi parce que t’es une bitch finie pis que ca te fait rire de te dire que tu l’as embrassée apres avoir régurgité.
Tu dois avoir une de ces têtes sur la piste de danse parce que tout le monde te demande si ca va. C’est automatique, à chaque fois que quelqu’un te demande si “ca va” tu percute que ca va pas pis tu te mets à pleurer, après la troisième personne tu brailles solidement, caliss!
Il est trois heures moins cinq tu te hâte au bar, t’en calle j’sais pus combien pis tu perds meme d’largent en sortant le cash pour payer.
Tu te reveille le lendemain avec un mal de tete imposant et le vague souvenir de deux soirées à moitié vécues. Tu prends ton cell pour dire aux fêtées que t’es desolee d’avoir manquer leurs anniversaires (sérieux fait chier) et tu te rends compte que t’as cinq messages de gens qui te disent que t’es belle et géniale… Clair qu’ils t’ont vu pleurer hier!
Ensuite? Faut que tu rattrape ta shot avec la première amie, celle que t’as dompé dans son lit… Tu te souviens aussi que t’as un brunch familial… Fuck that! Tu prends 2 tylenols avec un verre d’eau pis tu suçote des cubes de glace pour faire passer le mal de coeur en te barricadant dans le lit de ta meilleure amie.
Bref, la fois où t’a bu deux esti de bouteilles de vin d’dep!

Je fais partie d’un monde romantique anti-romantique, une génération qui voit le termes tomber en amour pour seulement le premier mot: tomber. Comme si aimer était un acte faible et pathétique. On “fréquente” une personne pendant des mois, sans jamais avouer aux autres, à elle et encore moins à sois-même qu’on les aime plus que bien. On se met un point d’honneur de crier que nous ne formons pas un couple, mais on agit comme tel par peur de la voir avec quelqu’un d’autre. Je fais parti d’un monde où le physique n’a plus de secret, mais où l’ame est tellement bien gardée qu’elle en devient inexistante. Je fais partie d’une société ou être amoureuse est un malheur bien plus grand qu’être addict, parce qu’encore la être addict c’est physique, mais son coeur tout le monde le cache. Je fais partie de la génération des enfants aux parents divorcés, des jeunes pour qui les chansons tristes sont un hymne. Séduction sans respect, plaisir sans personnalité, un monde qui se cherche aux travers des yeux des autres séparés par des écrans intelligents. J’ai pitié de nous, dormeurs tourmentés qui rêvent éveillés.

J’ai grandi dans une famille où le visionnement des films d’horreur était accepté dès le jeune âge, Massacre à la tronçonneuse, Chucky, Scream ont remplacé les comédies romantiques et films pour enfants, mais rien, alors pas même tous les décadences m’ont préparé à ce que je viens de voir.

Mon amie vient d’accoucher. Et j’étais présente.

Une idée à moi en plus, lancée comme ça vraiment impulsivement après que mon amie se soit plaint « J’veux vraiiiment pas que mon chum soit là, mais j’veux pas être toute seule ». J’ai dû dire quelque chose comme « ben j’peux être présente, moi si tu veux » j’suis sûre que j’ai rajouter un « haha » ce qui est, selon moi, un signe international qu’on est plus ou moins (surtout moins dans ce cas) sincère, mais il était trop tard, j’pouvais pas lui dire que je niaisais après qu’elle m’ait agrippée le cou en me traitant de « fille la plus géniale sur la terre ».

Voilà pourquoi je me suis retrouvé à l’hôpital ce dimanche en début de journée. Et par début de journée je veux dire 2 :30 am. J’étais au club quand j’ai reçu l’appel, que j’ai manqué, suivit du message « J’ACCOUCHE GROUILLE TON C*L TA******» Laissez-moi vous dire qu’Agathe, 8 libres, s’est fait accueillir dans ce monde par matante Javiera-robe-de-soirée-talons-over-hauts-et-makeup-beaucoup trop intense. J’ai fait mon possible pour dégriser dans le taxi, puis j’ai couru dans l’hôpital Ste-Justine en suivant les milles indications « montez au 7e, 2e corridor, 3e porte, 1er guichet » jusqu’à la salle d’accouchement.

C’est bête, moi j’pensais que c’était un accouchement qu’il y aurait dans « la salle d’accouchement » pas une charcuterie! J’m’attendais t’sais, à voir mon amie dans toute sa sueur, seule dans une chambre entrain de respirer super fort en attendant d’être à point, mais non, il paraît qu’elle est arrivée à Ste-Justine méga dilatée et prête donner naissance, alors ma première rencontre avec le vagin de la fille que je considère comme ma sœur s’est fait sans aucun préliminaire mental.

J’ai figé.

Ok, désolée pour ceux qui n’ont pas encore d’enfants et qui souhaitent en avoir, mais TOUT CE SANG!!! Sans prétention, j’ai un certain talent pour encourager les gens quand ils en ont besoin, mais cette fois ci, j’ai été une cheerleader exécrable. J’devais afficher le même regard que quand l’eau de la douche devient froide d’un coup ou comme si j’étais dans une piscine et que Jaws venait patauger avec moi, je sais que c’est impossible, mais vous imaginez la terreur et l’angoisse que ça susciterait! J’ai aussi perdu le contrôle de mes cordes vocales, des interjections s’échappaient sans cesse de ma bouche et quand j’ai vu l’immense tête arriver j’ai crié « Holly shit mais arrêtez tout! Ça passera jamais! » en me tenant le visage à deux mains. Ca a fini par passer, en causant des dommages qu’ils ont réparé un peu plus tard (c’est à ce moment-là que j’me suis évanouie). J’sais pas qui serrait la main de l’autre le plus fort, moi ou mon amie qui était entrain de sortir un être humain au complet par un endroit qui pour ma part n’avait vu que des tampons. Ok et d’autres trucs, mais quand même toujours plus petit qu’un fucking corps au complet!

Une fois qu’ils ont eu fini d’arracher Agathe de son « 9 month chilling spot », qu’ils l’aient lavée, parce que sérieux y’a vraiment beaucoup de sang, et qu’ils m’aient demandé de coupé le cordon ombilical, ce que j’ai délicatement refusé «non mais t’es malade, vous trouvez pas qu’il y a eu assez de dommage? Pas question que je coupe quoi que ce soit à personne moi!» une infirmière l’a donnée toute emmitouflée à sa maman. J’ai compris à ce moment-là que cet enfant avait déjà commencé à m’en faire voir de toutes les couleurs. J’ai saisi que j’allais être une des gardiennes de son innocence, protectrices de son bonheur, que j’allais à tout jamais être présente dans sa vie et ce depuis les tous premiers instants. Et puis je l’ai aimé, de tout mon cœur et j’suis devenue méga sentimentale, j’aurais cru avoir retrouvé ma sobriété après tout ça pourtant.

J’ai appelé ma mère en pleurant et en m’excusant pour TOUT! Si j’avais su! C’est peut-être pour ça qu’il y a des parents qui filment leur accouchement, j’veux dire c’est probablement la meilleure manière de discipliner son kid « Ah ouin, t’as pas demandé à venir au monde? J’te fais chier? Ah ouin, tu vois pas pourquoi tu devrais m’écouter? Attends, j’ai, en images, la réponse à toutes tes conneries » Bam ils leur mettent le vidéo. Ça, ça te ramène la reconnaissance de quiconque,croyez-moi!

Quand je suis allée ensuite dans la chambre, j’ai vu le papa qui tenait fièrement la puce dans ses bras, j’ai trouvé ça trop mignon, jusqu’à ce qu’il me dise « Ben voyons, t’es ben pâlotte. Les deux en fait vous avez l’air maganées». Maganées? Maganées, attends, c’est un peu normal qu’il soit en pleine forme lui, mon amie a fait ce bébé de B à Z, lui y’a juste fait le ‘Ahhh’! Alors sérieux, props à elle et high fucking five à toutes mes amies et connaissances et famille qui ont eu des enfants. Et high fucking five props à celle qui va porter et accoucher les miens si j’en ai, parce que moi, ça vient de me convaincre, j’passerai pas par ça hell noooo!